Histoire et patrimoine

Histoire

 

Plusieurs monuments mégalithiques  datant de la fin du néolithique ont été recensés. Une allée couverte, un tumulus et un menhir attestent de la présence de groupes humains sur le territoire de Guiscriff.

A l’époque féodale, deux seigneuries se partagent les terres et il est dénombré au moins dix manoirs.

Au XIème siècle apparaît la première mention de la paroisse de “Guiscri” dans le cartulaire de l’abbaye Sainte-Croix de Quimperlé.

Certains éléments de l’histoire de la paroisse du XVIIème siècle sont remontés jusqu’à nous avec la visite du prédicateur Julien Maunoir et la Révolte des Bonnets Rouges.

A compter du XVIIIème siècle, les éléments historiques sur Guiscriff s’enrichissent et avec la période révolutionnaire, l’histoire de la commune devient plus précise.

 

Pour en savoir plus sur la commune de Guiscriff,

rendez-vous sur

 

Patrimoine

 

La commune de Guiscriff compte 1 église et 7 chapelles

 

Église Saint-Pierre Saint-Paul

 

Située au cœur de bourg, l’église Saint-Pierre Saint-Paul est classée à l’Inventaire Supplémentaire.

Elle porte les dates 1670 à la base de la tour et 1732 sur le seconde fenêtre sud à l’est du porche. La sacristie date de 1902.

Le lutrin figure un atlante accroupi soutenant un chapitre double. La base est ornée de moulurations. Les symboles des mauvaises mœurs et de l’ivrognerie sont illustrés dans la scène où un homme en “bragou braz” (costume régional breton) terrasse deux diables, l’un tenant un biniou, l’autre une bouteille.

Chapelle Saint-Antoine

 

Située environ à 7 km de la route de Quimperlé, la chapelle Saint-Antoine est classée à l’Inventaire Supplémentaire. Elle date du milieu du XVIème siècle. Le visiteur peut y contempler plusieurs vitraux contemporains ainsi que des retables restaurés.

Chapelle Saint-Eloi

 

Sise à 9 km du bourg sur la route de Saint-Thurien, la chapelle est classée à l’Inventaire Supplémentaire. L’édifice actuel semble daté de la fin du XVème siècle ou du début du XVIème siècle. Elle fut restaurée en 1980 et en 2008.

Chapelle Saint-Guénaël

 

Situé à 8 km du bourg sur la route de Saint-Thurien, l’édifice a probablement été bâti au cours du XVIIème siècle.

Chapelle Notre-Dame de Locmaria

 

Cette chapelle se situe à 8 km du bourg dans le village du même nom, à l’écart de la route menant à Le Faouët. La nef aurait été bâtie au cours du XVIème siècle tandis que le transept et le chœur dateraient de 1936.

Chapelle Saint-Mathurin

 

Sise dans le village de Kerlaz, à 4 km du bourg sur la route de Roudouallec, cette chapelle a été reconstruite dans le seconde moitié du XVIIIème siècle.

Chapelle Saint-Maudé

 

Située à 3 km du bourg sur la route de Pont Priant, la chapelle Saint-Maudé est classée à l’Inventaire Supplémentaire. Le transept et le chœur datent de la fin du XVème siècle, la nef serait plus ancienne.

Des travaux de restauration ont eu lieu au cours du XXème siècle.

Chapelle Saint-Tugdual

 

Sise à 6 km du bourg, la chapelle Saint-Tugdual est construite à l’écart de la route menant à Le Faouët. Elle daterait de la seconde moitié du XVIIème siècle.

 

 

Dans la commune, vous trouverez également 3 calvaires :

⇒ sur la place des anciens combattants ;

⇒ à Penvern sur la route de Le Saint ;

⇒ à Cadigué sur un terrain privé.

 

De nombreux villages de la commune possèdent leur four à pain. A Miné Bibon, lorsque l’on monte sur le Rocher, on domine toute la région et il est possible d’apercevoir l’océan par temps clair.

Différents monuments jalonnent les sentiers : ici un lavoir, là une fontaine, plus loin un calvaire, un puits ou un moulin.